Rechercher

6 ans de sommeil en moins quand on devient parent ?

Vous l'avez vu, ça a tourné partout : des études ont démontré qu'en devenant parent, on nous sucrait 6 ans de sommeil. 6 ans. Comme c'est long !! Quelque part ça a du sens, mais quand on regarde autrement, on se rend compte que, non, ça n'est pas normal du tout. Hé 6 ANS ! Moi, on me sucre 2h de sommeil, je deviens exécrable... Mais, oui. J'ai 2 enfants. J'ai eu ma dose de suppression de sommeil. Et de fatigue. Quand on se met en mode pilote automatique, le teint gris, les yeux injectés de sang en se disant... Non en fait en ne se disant rien du tout, le cerveau a arrêté de fonctionner il y a quelques heures déjà. Pilote automatique on a dit ! Et quand on est fatigués à ce point, on fait comment pour être un bon parent ? On fait comment pour profiter de son bambin ? On fait comment pour jouer avec lui, le voir grandir ? Oui, on le fait. En mode pilote automatique. Je le sais, je suis passée par là.


6 ans, pourquoi ce chiffre a tout son sens


Parce que c'est physiologique ! Un être humain est capable de dormir 12h d'affilées sans réveil ou en tout cas sans avoir besoin d'appeler papa ou maman pour se rendormir à partir de 5/6 ans. Tout est relatif, hein ! Dans une vie de 80 ans, qu'est ce que 5 pauvres petites années ? Rien du tout... Sauf si on les passe en mode pilote automatique, on s'entend ! Alors, attention ! Ça ne veut pas dire que vous devez vous résigner. Que c'est foutu. Qu'on arrête toute tentative pour passer loulou qui a 3 ans dans sa chambre. Qu'on tire un trait sur les soirées en amoureux. Qu'on n'a plus qu'à attendre... Certainement pas !


Ce que ça veut dire, c'est que malgré toutes les méthodes employées et déployées, il est possible que de temps en temps votre loulou fasse un cauchemar et qu'il ait besoin d'un câlin de papa pour se rendormir, qu'il se réveille la nuit de temps à autre parce que sa journée a été éprouvante et qu'un bisou de maman est plus que bienvenu. Que des changements dans son quotidien peuvent être à l'origine de quelques nuits moisies. Mais il est là le mot le plus important. Vous l'avez repéré ? J'ai dit QUELQUES ! Parce que tant que vous avez mis en place les habitudes qui vous ressemblent, qui vous conviennent, que ce mode de dodo là, que vous pratiquez tous les jours, c'est le plus adapté à vous et à votre famille, ces régressions, ces réveils nocturnes ponctuels, ils le resteront. Ponctuels. Ça ne sera pas quotidien. Et oui, c'est possible.


Faire ses nuits dès la naissance, un mythe ?


Il y a deux catégories. Les bébés qui font leur nuit tôt. A 1 mois. Et les autres, ceux qui font leurs nuits tout court.


Oui, des bébés qui dorment à l'âge d'un mois, il y en a mais il va falloir qu'on se dise une chose et une bonne fois pour toute : C'EST UNE MINORITÉ ! Il y a toujours des exceptions qui confirment la règle, et le plus rageant c'est que ces exceptions, elles ne nous arrivent jamais à nous. Pire encore, elles arrivent en face de chez nous !! Chez la sœur. Chez la cousine. La copine. "Le mien a fait ses nuits dès le retour de la maternité !". Bon, alors déjà, arrête un peu de te pavaner avec ton teint frais, c'est pas cool. Et remettons les choses dans leur contexte : non seulement ces bébés représentent un pourcentage infime de la population bébé de ce pays, mais en plus, cet état ne dure pratiquement jamais. PAF au bout de 3 mois, ce bébé qui dormait si bien, il se réveille la nuit, il n'arrive plus à s'endormir, et j'en passe.


Quant à ceux qui font leur nuit. Juste comme ça. "Oui, il a 6 mois et il dort toute la nuit !". La plupart du temps, c'est un mensonge. Pas un mensonge voulu, méchant. Plutôt une déformation de la réalité. Il faut creuser un peu : ah finalement il y a toujours un réveil à 23h et à 2h du matin ? Oui, mais il suffit de lui faire un bisou et il se rendort ! Parce que pour certains parents, "faire ses nuits", ça veut dire arrêter de manger la nuit. Et pourquoi pas après tout !


Tout ça pour vous dire que non. Ce n'est pas mieux ni plus facile chez les autres. Ils sont autant dans la galère que vous ! Et pour le teint frais, on remercie L'Oréal.


Gardez espoir !


Si vous êtes épuisés et que votre routine du dodo ne vous convient plus, n'abandonnez pas. Oui le sommeil s'acquiert vers 6 ans, mais il est toujours possible d'améliorer ses soirées, ses nuits bien avant ça. D'arrêter le mode pilote automatique et de reprendre son quotidien en main. Des méthodes il en existe des tas ! A vous de trouver celle qui vous ressemble, celle qui vous convient, qui vous parle.


Ne vous dites plus qu'il 'y a plus rien à faire qu'attendre. Tout est possible !






282 vues