Rechercher

Pourquoi faire appel à une consultante en sommeil ?

J'en vois, j'en entends, des parents désabusés, qui me regardent en souriant jaune (fluo) et me disent : de toute façon, on a tout essayé... Sous-entendu : tout ce que tu nous diras, on l'a entendu, on l'a essayé, rien n'a marché, ça ne sert plus à rien.


Et ça, je ne le remettrai jamais en question. Ce "on a tout essayé". Je vous crois quand vous me dites que vous avez tout essayé. En tant que parents, c'est ce qu'on fait, toujours. On essaie. On tâtonne. On fait des recherches. Google devient notre meilleur ami, ou pas... On s'abreuve de livres, on s'abonne à des magazines, on prend des bonnes résolutions et on se dit que cette fois, celle là, c'est la bonne, ça marchera !


J'en suis sûre que vous avez tout essayé face à ce petit bout qui ne dort pas. Qui refuse de s'endormir ailleurs que sur le sein de maman ou dans les bras de papa. Qui réclame sa musique, ses étoiles au plafond, une main à gratouiller, et que, malgré tous vos efforts, il se réveille en hurlant au milieu de la nuit, une fois, deux fois, cinq fois...


"Je n'ai pas le choix, je l'endors au sein".

"Il a 13 mois, mais il réclame encore son biberon de 2h du mat, sinon il ne se rendort pas."

"Je me demande quand je pourrais mettre mon grand de 15 mois dans son lit, on fait toujours du cododo."

"De toute façon, si on ne fait pas comme ci, comme ça, il refuse de s'endormir."

"Il ne veut pas faire de siestes, jamais."

"Il est fatigué mais il lutte contre le sommeil !"


Alors... Pourquoi faire appel à une consultante ?


1 - Parce qu'elle est déjà passée par là.


Je vous entends. Et je vous comprends. J'ai deux enfants. Un grand de 7 ans et demi (pour ne pas dire presque 8... ça grandit trop vite !) et une mini de 3 ans et demi. Tout ça, je l'ai connu, je l'ai vécu avant de découvrir cet univers du sommeil des enfants. Moi aussi, j'ai tout essayé. Moi aussi, j'ai craqué à 3h du matin à endormir ma fille dans mes bras en pleurant toutes les larmes de mon corps parce que c'était la 4ème fois cette nuit, la 4ème nuit de la semaine.


2 - Parce qu'elle ne vous juge pas.


Vous avez tout essayé. Toutes les solutions qui s'offraient à vous. Mais quand on devient parent, on est seuls au monde avec son enfant. Et en face de nous, il y a tous ceux qui savent. Eux. Le monde entier. La famille. Les amis. Les émissions de télévision et les magazines. Eux, ils l'ont déjà fait, et ça a marché, alors tu ne dois pas faire correctement. #culpabilite


"Tu ne devrais pas faire ci, fais plutôt comme ça."

"Ohlala, tu vas lui donner de mauvaises habitudes !"

"Tu vas en faire un enfant capricieux."

"Moi à ta place..."


Et finalement, en tant que parent d'un loulou demandeur d'attention au moment du dodo, le plus dur ce n'est peut-être pas les nuits hachées, mais bien ces jugements que l'on entend, que l'on ressent partout autour de nous.


3 - Parce qu'elle connait toutes ces méthodes que vous avez lues et dont vous avez entendu parler.


Et oui, en plus d'avoir lu tous les livres, les consultantes ont suivi une formation bien spécifique sur le sommeil de l'enfant. Autant d'informations qui sauront lui faire comprendre quelle est la source des troubles du sommeil de votre loulou et quelles sont les meilleurs choses à mettre en place pour y remédier, toujours en accord avec vous, ses parents !


4- Parce qu'elle sera le soutien qui vous manque dans ce processus !


On ne va pas se mentir : faire dormir son enfant c'est épuisant.


Alors, peut-être que dans tous vos essais, dans vos tentatives pour aider votre enfant, peut-être qu'il vous manquait juste une chose. Une toute petite chose : un soutien. Quelqu'un qui vous dise que vous avez raison de faire ce que vous faîtes, et que, oui, c'est le bon choix, mais que, non, ça ne changera pas la donne en une seule nuit et qu'il faut persévérer, vas-y tu y arriveras !


Parce que, très souvent, vous le savez déjà, ce qu'il faut faire. Parce que vous êtes les meilleurs parents du monde pour ce mini vous ! Et qu'il vous manquait juste ce petit coup de pouce.


Faire appel à une consultante en sommeil, ce n'est pas juste avoir une personne en face de vous qui vous explique ce que vous faites mal, et que vous devriez le laisser pleurer. Pas du tout. C'est être écouté et accompagné. Jusqu'au bout. Même les jours de grande fatigue, même quand la nuit a été littéralement moisie, que ça n'a pas marché et qu'on est épuisé, même les jours où, enfin, on entrevoit la sortie du tunnel, où la sieste a duré 1h au lieu des 10 minutes habituelles, qu'on est passé de 5 à 1 réveils la nuit et qu'il a fallu que maman se faufile en silence dans la chambre de bébé pour s'assurer qu'il respirait. C'est avoir une personne de notre côté, pour nous rassurer face au monde entier. Même le dimanche soir à 21h.


Parce que le métier de parent est le plus beau et le plus difficile du monde et qu'on a le droit de ne pas être parfait et de tout savoir, parfois, on a besoin de quelqu'un. Juste pour être sûre. Parce qu'on n'a pas la toutes la chance d'avoir un bébé qui dort merveilleusement bien, ou une amie qui sait être un soutien, parfois, on a besoin de quelqu'un.



441 vues