Rechercher

Tétine, amie ou ennemie ?

Aha ! Grande question !


Avant de devenir parent, on a tous un avis bien tranché. Pour ou contre. (Personnellement, j'étais contre... Hors de question de me faire enchaîner à cet objet si moche en plus !) Et puis, bébé arrive, et toutes les certitudes tombent à l'eau. C'est ce qu'il s'est passé pour moi, en quelques jours, j'ai filé à la pharmacie acheté des tétines et mes grandes convictions sont parties à la poubelle.


Et puis, finalement, en comprenant tous les enjeux de la tétine et donc du besoin de succion dans la vie de bébé, on comprend vite qu'être pour ou contre n'a aucun sens. On va essayer d'y voir plus clair !


Il faut savoir une chose : quoi qu'il arrive, votre bébé aura besoin de téter, et ce pour plusieurs raisons. Celles que l'on connaît le plus sont la succion nutritive donc pour téter soit au sein soit au biberon afin de se nourrir et la succion réconfortante qui va servir à apaiser bébé (souvent utile lorsqu'un changement intervient dans sa vie, comme un changement de chambre ou l'intégration d'un mode de garde). La succion est d'ailleurs l'un des 7 réflexes innés de bébé qui est vérifié dès la naissance !


Alors, quels sont les avantages de la tétine ?


Ou plutôt de la succion. Parce que finalement le cœur de la question est là : la tétine va souvent être nécessaire chez les enfants qui ne sont pas allaités et qui n'ont pas trouvé leur pouce (ou n'importe quel autre doigt !), en revanche, les enfants nourris au sein n'auront généralement pas de tétine, le besoin de succion étant assuré par maman, mais on y reviendra !


Premier avantage : il est prouvé statistiquement que la tétine la nuit réduit les risques de mort subite du nourrisson. Il existe de nombreuses théories pour expliquer ce phénomène, aucune n'ayant été démontrées véritablement mais les chiffres le disent : les bébés qui tètent la nuit ont moins de risque d'être touché par le SMSN. Cela est également vrai pour les bébés allaités et en cododo !


Deuxième avantage : au delà de la nutrition pure, la tétine participe à l'acquisition de la motricité bucco-pharyngée. Concrètement, ce que ça veut dire, c'est que la tétine va activer une région de muscles reliés au tronc cérébral, muscles qui jouent un rôle crucial dans les fonctions vitales que sont la ventilation et la déglutition. Ce n'est qu'entre 4 et 6 mois que ces mouvements changent de direction passant sous contrôle cortical et donc volontaire. C'est pour cette raison qu'il faut attendre cet âge avant de nourrir bébé à la cuillère !


Troisième avantage : la tétine apaise bébé. Et c'est clairement l'usage le plus courant de la tétine. Auparavant, les parents n'étaient pas seuls avec leur enfant, les grands parents étaient présents ainsi que toute la famille et bébé était toujours en présence d'un adulte, bercé et rassuré. Le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui ne nous permet pas une présence permanente avec notre tout petit et la tétine va nous aider parents et enfants dans certains moments. Soyons clairs : il n'est pas question de coller une tétine dans le bouche de bébé tout au long de la journée et on y reviendra un peu plus bas. Mais quand maman est en train de préparer à manger, la tétine peut aider bébé à patienter et à gérer son stress à ce moment là ! Il est bien évident que pour les bébés allaités, c'est souvent le sein de maman qui remplit ce rôle. Pour les mamans que cet allaitement de réconfort comble, c'est parfait pour bébé et maman. Pour celles qui ont un enfant aux besoins intenses et qui n'en peuvent plus, proposer une tétine peut être une alternative tout à fait possible mais...


Parlons maintenant des inconvénients !


Le premier étant que la tétine compromet véritablement la mise en place d'un allaitement. Si vous souhaitez allaiter votre enfant au sein, il est très fortement déconseillé de lui proposer une tétine, au moins jusqu'à la bonne mise en place de votre allaitement, soit au minimum 6 semaines.

Pour de nombreuses raison : la confusion sein tétine peut provoquer la perte de comportement inné de téter par l'introduction systématique d'une tétine alors que la bouche est à peine entr'ouverte ; il a été prouvé statistiquement que les enfants à qui on a proposé une tétine dès les premiers jours de vie n'arrivent plus par la suite à provoquer une lactation efficace ; tous les mouvements de la mâchoires sont très différents entre la succion de la tétine et le fait de la garder en bouche et la succion d'allaitement nutritif. C'est pour cette raison que la mise en place de l'allaitement qui se traduit par une stimulation intense nécessaire les premières semaines est rendu encore plus difficile si une tétine entre dans l'équation. Et pour finir, les bébés qui ont une tétine et qui essaient de téter au sein, vont souvent provoquer des crevasses.


Enfin, si vous voulez allaiter votre enfant au sein, je ne saurais que vous conseiller d'être entourée par des personnes compétentes qui vous guideront, mais les principes de base sont les suivants : pas de tétine et allaitement à la demande ! Ne faites jamais patienter votre enfant, surtout les premières 6 semaines, pour la bonne mise en route de votre lactation. Au delà de cette période, le choix de la tétine vous revient à vous et à vous seuls.


Deuxième inconvénient : la tétine peut provoquer pus d'otites. On ne le sait pas, mais c'est le cas ! De par sa forme rigide, elle appuie vers le haut sur un palais encore très souple et peut provoquer sa déformation, réduire la cavité nasale, provoquer des rhumes plus fréquents et on le sait : les rhumes peuvent vite se transformer en otite !


Troisième inconvénient : la tétine modifie gravement la motricité bucco-pharyngée ! Hein ? Mais on n'a pas dit que c'était nécessaire ? Si ! Pendant les 6 premiers mois. Au delà, les effets s'inversent. La mastication commence à entrer en jeu et la tétine ne l'aide pas. Il a été également prouvé que la tétine utilisée plusieurs heures par jour au delà de 6 mois peut provoquer des déformations du crânes.


Quatrième inconvénient, le plus connu, le plus courant : la tétine est l'une des causes de troubles du sommeil !! Et oui, tous les parents qui ont un bébé qui s'endort avec une tétine dans la bouche le diront : il faut se lever très souvent pendant plusieurs mois pour remettre la tétine dans la bouche de bébé et l'aider à se rendormir. On en revient à l'article publié la semaine dernière et qui traite de l'environnement de l'endormissement : l'enfant s'endort avec une tétine dans la bouche, il se réveille sans la tétine, ne sait pas la reprendre seul et donc appelle pour avoir de l'aide. Ce qui vous promet presque à coup sûr des nuits hachées jusqu'à ce qu'il développe la motricité nécessaire pour la rattraper seul.


Bon, et finalement, j'achète une tétine ou pas ??


Vous êtes maintenant parés pour prendre cette décision, elle vous revient entièrement. Sachez qu'en ce qui concerne le sommeil de votre enfant, cela a des effets bénéfiques et des effets bien moins drôles mais vous savez également qu'à partir de 6 mois, vous avez un nouveau choix qui s'offre à vous :


Garder la tétine en journée, et même pendant le rituel mais pas pour aider bébé à s'endormir !

Ou bien la supprimer totalement.


A vous de faire votre choix !





420 vues

Nous suivre

  • Facebook Social Icône
  • Instagram

​© 2018 par Bébé au Calme